Pas de micro, mais des bijoux !


IMGP6280 copie
Mais… on est dimanche?
Pourquoi c’est Yoko qui parle? Encore elle?
Desolée les amis, mais aujourd’hui, pas de AVLM, non pas que j’ai cloué le bec aux lecteurs de ce blog, mais tout simplement parceque je n’en ai pas eu :)

J’en profite donc pour vous faire partager ceci :

Lorsque nous aurons atteint les 200 fans sur la pages facebook des bijoux de Yoko, je lancerai un giveaway 100% reservé aux fans.
Il doit manquer une quinzaine de fans.

Ca vous tente?

Ma fanpage c’est par ici
Et pour me demander en amis sur mon compte bijoux, c’est par là

Seuls les ‘fans’ pouront participer au giveaway.

Bon dimanche à tous et profitez du soleil si vous avez la chance de l’avoir près de vous :)

IMGP6285-copie.jpg

Les bijoux de Yoko, c’est par là que ça se passe.


AVLM: « If you’re going to San Francisco II »

Tous les dimanches se suivent, mais ne se ressemblent pas grâce à vous :)
Voici la suite (tant attendue) de notre chère Aeko, et son voyage à San Francisco :)
Pour lire le tome I, rendez-vous ici.

Merci à Aeko qui encore une fois nous fait voyager.


Le 31 juillet 2006. Nous prenons notre petit dej’ au motel vers 10h, toujours à San Francisco.
Nous nous rendons ensuite sur un lieu hyper connu mais que je ne connaissais pas : Lombar Street.
Cette petite rue forme une sinusoïdale ; on peut y passer en voiture, ou bien à pieds sur les côtés. C’est ce que nous faisons, car nos vans sont bien trop larges et la route trop étroite pour qu’on puisse s’aventurer dans cette succession de zigzags … Mais très joli à voir !

aeko2-1

Et puis involontairement, je me tourne vers la route principale, et j’ai devant moi l’image la plus culte de San Francisco ! Je m’empresse de prendre et d’allumer mon appareil qui manque de tomber, et TOC, je parviens à prendre ce superbe cliché …

aeko2-2

Nous allons mangé au Burger King … Je crois que je n’ai jamais vu de burgers aussi gros … Certains vont quand même jusqu’à 5 ou 6 tranches de viande xD !
Déjà que 2 c’est pas mal, mais 5, pour ouvrir la bouche, bon courage !
Le ventre plein, nous louons des vélos pour parcourir les rues de San Francisco.

aeko2-3

Mais ce qu’on ignore, c’est qu’on va traverser le Golden Gate en vélo !!!
Un moment magique, inoubliable, magnifique, mais tellement pénible xD !
Le vent est contre nous, le trottoir étroit, le soleil est à son point culminant. Mais wouahou.
On souffre, on peine, on sue, mais le paysage … Qui m’aurait dit qu’un jour je ferai du vélo sur le Golden Gate ? Bah voilà, c’est fait !

aeko2-4

Afin de prendre le chemin du retour, nous montons à bord du ferry avec nos vélos de location. C’est tout aussi agréable d’admirer l’eau, le ciel, le paysage qui s’offre à nous, les bâtiments, qu’on ne voit peut être qu’une fois dans toute une vie …

aeko2-5
Toujours sur le ferry nous longeons la célèbre prison d’Alcatraz… Cet îlot qui a hébergé pas mal de grands détenus tels que Al Capone. J’en ai des frissons. Dire que cette prison est devenue une attraction touristique, elle accueille près d’1 million de visiteurs …
Personnellement je n’irai jamais y mettre les pieds. Et vous, si vous en auriez l’occasion ?

aeko2-6

 Nous rentrons au motel sur les coups de 18h où nous profitons une dernière fois du jacuzzi.
Je profite une dernière fois de cette vue, de cette ambiance, de ce sol, car je ne reverrai peut être plus jamais San Francisco dans ma vie.
Mais non, nous ne quittons pas les Etats Unis, nous allons simplement découvrir un nouvel état, le Nevada.
Notre voyage n’est pas terminé, il a juste commencé en Californie, il y a 2 jours =)

aeko2-7.JPG

Par : Aeko


Merci encore pour ce récit de voyage.
J’attends la suite avec impatience, pas vous?

Vous  souhaitez vous aussi m’envoyez un récit?
Rdv ici pour les explications.



PS 1 :

Concernant le concours 2, lorsque je vous ai répondu « Ok » en commentaire, c’est que votre (ou vos 2) participation(s) ont été prises en compte, selon que vous me suivez sur facebook ou non.
Pour celles qui n’ont pas encore de Ok, rien d’inquiétant, je n’ai pas encore eu le temps mais ca vient ;)
Et pour vous dire que mon « Ok » n’est pas dit d’un ton froid :p mais juste que cela me prend beaucoup de temps de recopier vos pseudo, de vérifier l’IP etc.. donc pour que ca soit efficace, je met 2 lettres, OK et c’est bon ;)

PS 2 :

Aujourd’hui, Nono s’est elle aussi prêtée au jeu de la Yok’ustumisation :)
//Pour les inconditionels de top chef, un goût de déjà vu? Quand ils disent ‘Cyril Lignac s’est lui aussi prêté à cette épreuve et a préparé …. //
J’adore ce qu’elle a fait :)
Donc celles qui veulent voir un 2è exemple, trouver de l’inspiration…
je vous recommande vivement d’aller voir son travail :)

 

AVLM : « Amour hippique »

Aujourd’hui, comme tous les dimanche, c’est à vous de parler ;)

Voici le texte de Surycatte, qui vous conte une bien jolie histoire, sur sa passion : les chevals (hannn Yoko elle fait des fautes épiques ! : D).

Merci à toi Surycatte (allez donc découvrir ou redécouvir ses jolis mains).



Bon allez, je me lance, voici mon histoire :

Depuis toute petite avec ma soeur, on fait du cheval. Dans mon premier centre équestre, les chevaux n’étaient pas vraiment très bien traité. On avait pas le droit de les câliner, pas le droit de rentrer dans les paddocks (:enclos destiné à la détente du cheval en liberté, soit aire d’entraînement sur un concours, ndy (note de yoko)), ils étaient tapés quand ils n’étaient pas sage, bref, vous voyez le genre… On apprenait pas à monter à cheval, on apprenait à les briser. Mais à 5 ans, on ne s’en rend pas bien compte malheureusement.

Un jour est arrivé une petite ponette magnifique : robe gris pommelé (gris avec des « pois » plus claires), un mètre au garrot, j’ai vraiment flashé sur elle. La première fois que je l’ai approché, elle a faillie m’arracher le nez d’un coup de dent. La belle vivait très mal l’ambiance hostile du club et était très agressive.
Elle portait très bien son nom : Furie.

Au fur et à mesure, j’essayait de l’approcher à mes risques et périls. (je me suis pris bien des coups de tête !)
Un jour que je la regardais et que je lui parlait doucement, j’ai réussi à la caresser.
Elle était venu d’elle même vers moi ! Imaginez à 5 ans, être devenu amie avec un animal plus grand que soi, et agressif avec tout le monde !
J’était au anges. Ma belle et moi étions inséparable, j’allais la voir dès que je le pouvais.

surycatte-2

Quelques temps plus tard, ma mère s’est aperçu que le club était brutal avec les chevaux.
Ce club n’était pas si bien que ça et en plus nous avons déménagé. Je n’ai jamais revu mon adorée, mais cette amitié m’a transformée. Grâce à elle, j’ai un lien très étroit avec tous les chevaux (et en particulier les juments) qui sont dit « difficiles », sous-entendu agressifs ou violants.

canasson (63) copie
Je n’oublierais jamais cette ponette et nos moments de tendresses. Comme quoi avec un peu d’amour, tout est possible. Et sache aussi ma belle Furie qu’à présent je pratique l’équitation éthologique qui est sûrement LA méthode la plus douce de dressage.

Par : Surycatte

surycatte-1


J’adore ce récit :) Moi aui suis folle amoureuse des animaux.

Merci à vous Mimie Cristal, Aeko, Julie, Leica, Surycatte qui avez su nourir cette rubrique jusqu’à présent.
Je ne demande qu’une chose : qu’elle continue d’exister grâce à vous <3
J’attends toujours vos texte.
Rdv ici
pour les explications.

A dimanche prochain avec Aeko, et la suite de ses vacances à San Francisco.


 


AVLM: « L’homme de ma vie »

Aujourd’hui, comme tous les dimanches, je passe le micro à une lectrice.

Voici le texte de Ninouille, qui raconte une bien jolie histoire, son histoire d’amour.
Merci à toi pour cette jolie histoire ;)


Donc la grande romantique que je suis va donc raconter comment mon homme est devenu l’homme de ma vie…
 
Et c’était pas gagné à la base!!!
Voilà l’histoire…

Aout 98…Je venais tout juste d’emménager à Perpignan pour mes études, et mes cours ne commençant que 2 mois plus tard j’ai décidé de passer mon permis.
Et au tout premier cours de code un beau brun tout discret s’installe à côté de moi…
Au fur et à mesure des cours on a sympathisé, et le jeune homme discret s’est en fait révélé quelqu’un d’attachant et bourré d’humour.
En gros il était tout à fait « ma tasse de thé », mais j’avais décidé bêtement en arrivant sur Perpignan :
PAS DE MEC POUR LE MOMENT!!

En fait je débarquais de ma petite île pour mes études, donc j’avais besoin d’amis -ça oui- mais je ne voulais pas m’encombrer la tête et le coeur avec un « petit » ami.
Et je décide donc à l’époque de rester fidèle à cette décision…
 
Et un jour en allant récupérer mon courrier je tombe sur une lettre à mon nom, non timbrée.
Et c’était LUI, qui m’avait écrit la plus jolie lettre que j’ai jamais reçue, dans laquelle en résumé il se déclarait!

Et voilà que à peine remontée dan mon appart, on sonne à la porte, et le voilà sur le pas de chez moi (il devait me filer c’est pas possible autrement!lol).
Là, gros moment de panique! Mais qu’est-ce que je fais??? Déjà je n’avais pas trop l’habitude à cette époque de rembarrer les garçons ^-^ et en plus rembarrer un garçon qui me plait!! En général je n’ai pas de tendances masochistes!
Et je l’ai engueulé!! Oui vous avez bien lu! Je l’ai engueulé! Encore aujourd’hui je ne sai pas ce qui s’est passé dans ma tête pour que je réagisse comme ça!!!
 
Bref… Il repart… Et là, la plupart des mecs se seraient barrer en se disant  » qu’elle aille se faire f…tre! ». Mais pas lui!
Il est resté « dans les parages », et au fil du temps est devenu un de mes meilleurs amis.
 
3 ans plus tard, après un séjour qu’il venait de faire en Irlande, on s’installe en collocation…
Et un soir, on regardait Will Hunting (qui depuis a une saveur particulière pour moi) et, je ne sais ni pourquoi ni comment, on s’est embrassé… Comme ça…
On n’avait rien prémédité du tout… Du coup on ne savait pas trop quoi faire… La grande question était : est-ce qu’on se lançait dans cette nouvelle avanture, au risque que notre amitié en souffre??
 1997---Good-Will-Hunting.jpg
Et on a finalement décidé de foncer!

Et voilà comment mon chéri est devenu l’homme de ma vie, il y a maintenant presque 10 ans… 


Par: Ninouille


Vous  souhaitez vous aussi m’envoyez un récit?
Rdv ici pour les explications.

Je n’ai plus de texte !
Premier à envoyer, premier à être publié ;)